retour à la page d'accueil

 

programmes 2003 Ó 2017

 

 

Première programmation 2019 - 2020
  Knock Down Ginger de Cleo Samoles Little - GB - 2016 - Fiction - 10 min

 

 

 

Jeudi 24, vendredi 25, dimanche 27, lundi 28, mardi 29 octobre 2019

« ATLANTIQUE» de Mati Diop ❶❹❺❼❿
(Sénégal - 2019 - 1h45 avec Mama Sané, Amadou Mbow)

 

 

 

« DANS UN JARDIN QU'ON DIRAIT ÉTERNEL » de Tatsushi Omori ❷❸❻❽❾
(Japon - 2019 - 1h 40 avec Haru Kuroki, Mikako Tabe, Kiki Kirin )

Dans une banlieue de Dakar, les ouvriers d’un chantier, sans salaire depuis des mois, décident de quitter le pays pour
un avenir meilleur. Parmi eux se trouve l’amant d’Ada, promise à un autre homme et dont le mariage va être écourté
par un incendie. Alors d’autres femmes sont prises d’une étrange fièvre. Un long métrage de fiction, de fantastique,
qui se focalise sur les femmes qui restent et plus les hommes qui partent.
Grâce à Atlantique, Mati Diop est devenue la première réalisatrice noire à présenter un long métrage en Compétition au Festival de Cannes.

Noriko et Michiko viennent de terminer leurs études. Elles sont poussées par leurs parents vers l’art ancestral de la
cérémonie du thé dans la petite maison traditionnelle de Madame Takeda. (Les délices de Tokyo) Noriko, la plus
investie des deux, dans ce long et lent apprentissage, apprend la lenteur et la patience, se révélant pudiquement à
nous, en voix off, dans l’exploration de plus en plus sensible de son moi intérieur. Grâce, beauté, subtilité et
profondeur, infusent dans une infinie humilité : un bijou zen.

  Le sens des choses de Frédéric Radepont -France - 2016 - Fiction - 6 min

 

 

 

 

Jeudi 17, vendredi 18, dimanche 20, lundi 21, mardi 22 octobre 2019

« VIF ARGENT» de Stéphane Batut jeu 20h ❸❻❽❾
(France - 2019 - 1h 46 avec Thimotée Robart, Judith Chemla, Djolof Mbengue)

 

 

 

 

 

« BACURAU » de Kleber Mendoça F. et J. Dornelles ❶❹❺ lun 13h45 ❿
(Brésil - 2019 - 2h12 avec Barbara Colen, Sönia Brago, Odo Kier)

Séance de jeudi 20h en presence d’un membre de l’ACID

C’est l’histoire d’un revenant qui ne s’attendait pas à rencontrer l’amour. Il ne sait pas combien de temps il va pouvoir
rester sur terre, et cherche à prolonger son séjour… Il devra recueillir le dernier souvenir des mourants pour qu’ils
soient emmenés dans l’autre monde. Il erre donc dans Paris à la recherche de ces gens qu’il est le seul à voir. Un jour,
une jeune femme, Agathe, le reconnaît. Comment pourront-ils s’aimer, saisir cette deuxième chance ?


Bacurau, village isolé d’une région pauvre du Brésil (le Sertão, que Bernard Lavilliers a naguère chanté) est en deuil.
Carmelita, aimée de tous, vient de s’éteindre à 94 ans. Tous les habitants défilent. Cette fresque à forte teneur
ethnographique, dissimule aussi des signes de fiction pour le moins bizarres. L'auteur talentueux d'Aquarius livre un
film politique déroutant et fascinant.
Prix du jury ex-æquo à Cannes.

  Wrapped de Kälin, Paeper et Wittmann - Allemagne - 2014 - Animation - 4 min

 

Jeudi 10, vendredi 11, dimanche 13, lundi 14, mardi 15 octobre 2019

« VIENDRA LE FEU » de Olivier Laxe ❷❸❻❽❾
(Espagne - 2019 - 1h25 avec Amador Arias, Benedicta Sanchez, Inazio Abrao)

 

 

« JEANNE » de Bruno Dumont ❶❹❺ lun 13h45,❿
(France - 2019 - 2h17 avec Lise Leplat Prudhomme, Annick Lavieville)

Amador Coro a été condamné pour avoir provoqué un incendie. Lorsqu’il sort de prison, personne ne l’attend. Il
retourne dans son village niché dans les montagnes de la Galice où vivent sa mère, Benedicta, et leurs trois vaches.
Leurs vies s’écoulent lentement, au rythme apaisé de la nature. Jusqu’au jour où un feu vient à dévaster la région.
Un film dépouillé et contemplatif qui met en avant la beauté des paysages galiciens.
Prix du jury Un certain regard Cannes 2019

Jeanne est la suite de Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc - avec la même comédienne. Elle délivre la ville
d’Orléans et remet le Dauphin sur le trône de France. Elle s’apprête à mener bien d’autres combats, dont la bataille
de Paris, malgré l’opposition du roi. La Pucelle d’Orléans dérange, la défaite lui coûtera cher, son arrestation, les
accusations de sorcellerie, le procès - d’une grande drôlerie - le bûcher.
Une oeuvre profonde, sensible, portée par une bouleversante comédienne de dix ans.

 

  Los Dias de los muertos de Pauline Pinson -France - 2017 - Animation - 8 min

 

Jeudi 3, vendredi 4, dimanche 6, lundi 7 et mardi 8 octobre 2019

« REZA» de Alireza Motamedi ❶❹❺❼❿
( Iran - 2019 - 1h34 avec Alireza Motamedi, Sahar Dolatshahi, Setareh Pesyani)

 

 

 

«JOËL, UNE ENFANCE EN PATAGONIE » de Carlos Sorín ❷❸❻❽❾
(Argentine - 2018 - 1h39 avec Victoria Almeida, Diego Gentile, Joel Noguera
)

 


Reza aime Fati, et ce n’est pas leur divorce qui l’en empêchera… Il attend son retour, déambulant dans Ispahan, où il
se plonge tout entier dans l’écriture d’un livre sur les légendes persannes…Quant à Fati, elle revient toujours pour
mieux repartir aussitôt le jour levé. Finira-t-elle par rester ? Ou Reza finira-t-il par se libérer de son
ensorcellement ? Comment habiter, apprivoiser une rupture qui paraît contre-nature ?


Ne pouvant pas avoir d’enfant, Cecilia et Diego, qui viennent d’emménager dans une petite ville de la Terre de Feu,
attendent depuis longtemps pour adopter. Près d’Ushuaïa, l’arrivée soudaine de Joël, un garçon de 9 ans venu de
Buenos Aires, au passé tourmenté, va bouleverser leur vie et briser une harmonie hypocrite.
Le film subtil et courageux de Carlos Sorín révèle la couardise des adultes..

  Denise d'Aubervilliers de Lorentz et Espinasse - France - 2018 - Doc - 7 min

 

Jeudi 26, vendredi 27, dimanche 29, lundi 30 septembre et mardi 1er octobre 2019

« UNE GRANDE FILLE » de Kantemir Balagov ❶❹❺❼❿
(Russie - 2019 - 2h17 avec Viktoria Miroshuichenko, Vasilisa Perelygina)

 

« MANTA RAY » de Phuttiphong Aroonpheng ❷❸❻❽❾
(Thaïlande - 2019 - 1h45 avec Wanlop Rungkumjad, Rasmee Wayrana
)


1945. La Deuxième Guerre mondiale a ravagé Léningrad. Au sein de ces ruines, deux jeunes femmes, Iya et Masha,
tentent de se reconstruire et de donner un sens à leur vie. Romance de guerre magistralement portée par les
actrices avec une photographie époustouflante. Un film qui peut bousculer.
Prix de la mise en scène Un certain regard - Cannes 2019 .

 

Près d’un village côtier de la Thaïlande, au bord de la mer où des milliers de réfugiés Rohingyas se sont noyés, un
jeune pêcheur découvre un homme blessé et muet. Il le sauve et lui offre son amitié. Un jour, le
pêcheur disparaît mystérieusement…l’étranger va peu à peu prendre sa place. Avec une poésie visuelle, le réalisateur
propose une métaphore sur l’accueil, l’identité d’un peuple privé de voix. Un film fascinant qui rappelle Vertigo.

  Hors saison de Marotte, Desoutter et Capitaine - France - 2017 - Animation - 6 min

Jeudi 19, vendredi 20, dimanche 22, lundi 23 et mardi 24 septembre 2019

« BUÑUEL APRÈS L’ÂGE D’OR » de Salvador Simó ❸❻❽❾
(Espagne - 2019 - 1h 20 - Animation)

« FACE Á LA NUIT» de Wi Ding Ho ❶❹❺❼❿
(Chine - 2019 - 1h47 avec Cast Jack Kao, Hong Chi Lee, Louise Grinberg)

Suite au scandale de la projection de L’ ge d ’or à Paris en 1930, Luis Buñuel se retrouve totalement déprimé et désargenté. Un ticket gagnant de la loterie va changer le cours des choses et lui permettre de réaliser le film Terre sans pain, et de retrouver foi en son incroyable talent.

Dans un monde où le suicide est interdit, la vie d’un flic défile à rebours pour remonter aux origines de la fatalité. Trois nuits d’un captivant mélodrame qui traverse un monde interlope et redonne toute sa force au film noir. Grand prix du Festival du film policier de Beaune .

Jeudi 19 à 20h
Partenariat avec l’amicale de jumelage Nevers-Lund pour ses 50 ans


« ASTRID » de Pernille Fischer Christensen
(Suède - 2019 - 2h03 avec Alba August, Maria Bonnevie, Trine Dyrholm)

En 1920, Astrid Lindgren a 16 ans et des rêves plein la tête. Elle décroche un travail de secrétaire dans un journal local, tombe
amoureuse de son patron, se retrouve fille-mère.
Libre et déterminée, elle inventera des héroïnes à son image, dans des romans qui la rendront célèbre (Fifi rindacier). Astrid touche par la rude beauté de ses décors et le drame d’une toute jeune femme séparée de son enfant. La relation de cette jeune fille avec son bébé est particulièrement touchante. Un film dense.
  L’ envol de Hajime Kimura - France -2014 - Animation - 4 min

 

 

Jeudi 12, vendredi 13, dimanche 15, lundi 16 et mardi 17 septembre 2019

« CONTRE TON CŒUR» de Teresa Villaverde ❶❹❺ lun 13h45 ❿
( Portugal - France - 2019 - 2h16 avec Joāo Pedro Vaz, Beatriz Batarda, Alice Albergana Borges)

« SO LONG, MY SON » de Wang Xiaoshuai

jeu 20h15, Ven 14h, dim 20h15, lun 20h15, mar 16h
(Chine - 2019 - 3h05 avec Wang Jing-chun, Yong Mei, Qi XI)

Au Portugal, le quotidien d’une famille est bouleversé : le père se retrouve au chômage, et la mère doit alors cumuler deux emplois. Mais leur fille est bien décidée à ne pas se laisser abattre et continuer à vivre sa vie d’adolescente. Une distance trouble s’installe entre eux : le début d’une lente implosion, chacun cherchant à s’adapter à cette situation nouvelle.
Teresa Villaverde dresse le portrait singulier d’une famille en crise.

 

Au début des années 80, Liyun et Yaojun forment un couple heureux. Tandis que le régime vient de mettre en place la politique de l’enfant unique, un événement tragique va bouleverser leur vie. Pendant 40 ans, alors qu’ils tentent de se reconstruire, leur destin va s’entrelacer avec celui de la Chine contemporaine.
Ours d’argent de la meilleure actrice et celui du meilleur acteur. Ils
forment un couple bouleversant à l’écran.

 

Mardi 10 septembre 20h

Soirée surprise :

présentation de la première

programmation suivie d’un film « mystère » tout public.

Le pot de l’amitié clôturera la soirée.

Tarif unique.

Cinquième programmation 2018 - 2019
  Les Enfants du béton de J Phanhsay-Chamson - France - 2017 - 7 min

Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2019

« MELTEM » de Basile Doganis ❶❷❸❹
(Grèce - 2019 - 1h27 avec Daphne Patakia, Rabah Naït Oufella)

Un an après la mort de sa mère, Elena, jeune Française d’origine grecque, revient sur l’île de Lesbos pour vendre la maison de sa mère. Elle est accompagnée de ses amis jeunes banlieusards. Le séjour prend une tournure inattendue lorsque la jeune femme bouleversée par sa rencontre avec un jeune Syrien réfugié depuis peu sur l’île.

  El afilador de James Casey - Mexique - 2017 - Fiction – 9 min

 

Jeudi 27 et vendredi 28 juin 2019

« LOS SILENCIOS» de Béatriz Seigner ❶❷❸❹
(Colombie - 2018 - 1h 29 avec Dona Albina, Yerson Castellanos)

 

 

« LA STRADA » de Federico Fellini

mardi 2 juillet 21h15
(Italie - 1954 - restauré en 2018 - 1h48 avec Anthony Quinn, Giulietta Masina , Richard Basehart)

Nuria, 12 ans, Fabio, 9 ans, et leur mère arrivent dans une petite île au milieu de l’Amazonie. Ils ont fui le conflit armé colombien, dans lequel leur père a disparu. Il n’est pas facile pour eux de se reconstruire sans aide. Un jour, contre toute attente le père réapparaît mystérieusement dans leur nouvelle maison. Ce film navigue dans un univers bien à lui, inventif et captivant.

en partenariat avec Les Zaccros d’ma rue


Gelsomina a été vendue par sa mère à Zampano, qui la brutalise et ne cesse de la tromper. Ils partent ensemble sur les routes, vivant misérablement du numéro de saltimbanque de Zampano. Surgit Il Matto « le fou lunaire » , violoniste et poète, qui seul sait parler à Gelsomina.
Chef d’oeuvre de poésie, sensibilité , lion d’argent à la Mostra de Venise en 1954 , oscar du meilleur film étranger en 1957.

 

Assemblée générale de l’ACNE

le vendredi 28 juin
19h au Château des Loges à Nevers

  Accidents, Blunders and Calamities de James Cunningham - Nouvelle-Zélande - 2015 - Animation – 5 min

 

 

Jeudi 20, vendredi 21, dimanche 23, lundi 24 et mardi 25 juin 2019

« M » de Yolande Zauberman ❶❸❺❼❿
(France - 2019 - 1h46 - Documentaire)

 

 

« LE VENT DE LA LIBERTÉ » de Michael Bully Herbig ven 18h45, dim 18h45 ❽❾
(Allemagne - 2019 - 2h06 avec Friedrich Mücke, Karoline Schuch, David Kross)

Menahem, enfant prodige à la voix d’or, abusé par des membres de sa communauté . 15 ans après il revient à la recherche des coupables, dans son quartier natal de Juifs ultra-orthodoxes. A l’heure des scandales pédophiles « M » nous révèle de manière poignante que ce n’est pas l’apanage de certains prêtres catholiques. Ce fascinant documentaire aussi ahurissant qu’explosif analyse un système fondé sur le refoulement.

1979. En pleine guerre froide, deux familles ordinaires d’Allemagne de l’Est rêvent de passer à l’Ouest. Leur plan : construire une montgolfière et survoler la frontière. Un récit optimiste au rythme trépidant pour saluer l’audace de ceux qui sont prêts à tout pour retrouver la liberté. Un récit haletant en lien avec notre époque. Une histoire incroyable mais vraie.
  La chasse de Alexei Alekseev - France - 2016 - Animation – 5 min

 

Jeudi 13, vendredi 14, dimanche 16, lundi 17 et mardi 18 juin 2019

« TREMBLEMENTS » de Jayro Bustamante ❹❻❽❾
(Guatemala - 2019 - 1h40 avec Juan Pablo Olyslager, Diane Bathen)

 

 

« SERGIO ET SERGEI » de Ernesto Daranas Serrano ❶❸❺❼❿
(Cuba - 2019 - 1h33 avec Tomás Cao, Héctor Noas Uriza, Ron Perlman)

Guatemala. Pablo, 40 ans, est un religieux pratiquant, marié, père de deux enfants merveilleux. Quand il tombe amoureux de Francisco, sa famille et son Eglise évangélique décident de l’aider à se « soigner ». Cette passion imprévue va déclencher une vague de réactions implacables.
Après 30 ans de dictature, une corruption absolue ne donne pas le temps à l’individu de trouver la liberté. Un film pour réveiller.

Sergio, professeur de marxisme à l’Université de La Havane, doit faire face à de nombreux étudiants de plus en plus sceptiques sur la pertinence des idéaux révolutionnaires. Ce jeune veuf se réfugie dans une passion : la radio amateur en échangeant notamment avec un correspondant new-yorkais de la NASA.
Enlevée et drôle, cette comédie met pleinement en valeur La Havane.
  Totems de Paul Jadoul - France - 2016 - Animation – 9 min

 

Jeudi 6, vendredi 7, dimanche 9, lundi 10 et mardi 11 juin 2019

« LE CHANT DE LA FORÊT » de João Salaviza, Renée Nader Messora
❹❻❽❾
(Brésil - 2019 - 1h54 avec Henrique Ihjãc Krahô, Kôtô Krahô)

 

« COMME SI DE RIEN N’ETAIT » de Eva Trobish ❶❸❺❼❿
(Allemagne - 2019 - 1 h 34 avec Aenne Schwarz, Andréas Dohler)

Dans la forêt qui encercle un village au nord du Brésil un jeune indigène entend le chant de son père disparu qui l’appelle. Il est temps pour lui d’organiser la fête funéraire qui doit libérer son esprit et mettre fin au deuil. Refusant de devenir chaman, il s’enfuit vers la ville et se confronte alors à une autre réalité. Véritable témoignage des traditions de ces tribus menacées, interprété par les villageois eux-mêmes.
Prix spécial du Jury - Un Certain Regard - Cannes 2018.


Janne est une femme libre. Lors d’une soirée entre anciens camarades, ses retrouvailles avec Martin vont la confronter à l’innommable. Mais elle va sauver les apparences et refuser de se considérer comme une victime. Jusqu’à quand ?
Un premier long-métrage sur le déni remarquablement interprété par Aenne Schwarz.

  La table de Eugène Boitsov - France - 2016 - Animation – 4 min

Jeudi 30, vendredi 31 mai, dimanche 2, lundi 3, mardi 4 juin 2019

« NOS VIES FORMIDABLES » de Fabienne Godet ❹❻❽❾
(France - 2019 - 1 h57 avec Julie Moulier, Zoé Henan, Bruno Lochet)

 

«RAY & LIZ» de Richard Billingham ❶❸❺❼❿
(Grande-Bretagne - 2019 - 1h48 avec Ella Smith, Justin Salinger, Patrick Romer)


Ils ont entre 18 et 50 ans, tout les sépare, sauf l’urgence de se
reconstruire et de restaurer la relation à l’autre que l’addiction a détruite. Solidaires, ils ont comme seules règles l’honnêteté,
l’authenticité, la sincérité, l’humanité. Fabienne Godet signe une émouvante chronique de la résilience, portée par un éloge vibrant du partage et de la solidarité. Un film remarquable ayant la rigueur d’un documentaire et la liberté d’une fiction.

Banlieue de Birmingham dans les années Thatcher. Ray et Liz élèvent tant bien que mal leurs trois enfants. Le photographe et cinéaste Richard Billingham retrace en trois souvenirs et trois époques différentes, le quotidien tumultueux de sa famille. Il pose sur ses parents un regard à la fois cruel et tendre, impitoyable et aimant.
Une interrogation sur notre propre relation au passé et à la famille.
Cinemazarin L’ACNE, l’option cinéma du lycée Alain Colas et Moviegoer
vous invitent à la 7ème édition des Trophées du cinéma
jeudi 23 mai à 20h au CineMazarin
Evenement gratuit et ouvert à tous.
  D’ombres et d’ailes de E Meng, E Marinoni - France - Animation – 12 min

Jeudi 23, vendredi 24, dimanche 26, lundi 27 et mardi 28 mai 2019

«SYNONYMES» de Nadav Lapid jeu 16h15, ven 13h45, dim 10h45,
lun 13h45, mardi 19h
(Israël - 2019 - 2h03 avec Tom Mercier, Quentin Dolmaire, Louise Chevillotte)

 

« SANTIAGO » de Nanni Moretti ❹❻❽❾
(Italie - 2019 - 1h20 - Documentaire)

Yoav, jeune Israélien se réfugie à Paris avec l’espoir que la France et la langue française le sauveront de la folie de son pays. Un couple de Français l’accueille. Un dialogue caustique s’engage entre deux cultures.
Le réalisateur de L’Institutrice signe un film troublant et audacieux.
Ours d’Or à Berlin 2019.


Après le coup d’État militaire du général Pinochet de septembre 1973, l’ambassade d’Italie à Santiago (Chili) a accueilli des centaines de demandeurs d’asile. À travers des témoignages, le documentaire raconte cette période durant laquelle de nombreuses vies ont pu être sauvées grâce à quelques diplomates italiens.
Plaidoyer en faveur d’une solidarité de moins en moins à l’ordre du jour dans l’Italie actuelle.

« LA FLOR » de Mariano Llinás


(Argentine - 2019 - avec Elisa Carricajo, Valeria Correa, Pilar Gamboa)


Jeudi 23 mai 19h45 Partie 1 : 3h30 Jeudi 30 mai 20h partie 2 : 3h10 Jeudi 6 juin 20h partie 3 : 3h24 Jeudi 13 juin 20h partie 4 : 3h28

Exceptionnel !


La Flor cambriole le cinéma en six épisodes dont chacun correspond à un genre cinématographique. Le premier est une série B, comme les Américains avaient l’habitude d’en faire, le deuxième est un mélodrame musical avec une pointe de mystère, le troisième, un film d’espionnage, le quatrième, une mise en abîme du cinéma. Mon tout forme La Flor.
D’un épisode à l’autre, La Flor change radicalement d’univers, et chaque actrice passe d’un monde à l’autre, d’une fiction à une autre, d’un emploi à un autre, comme dans un bal masqué.
Ce sont les actrices qui font avancer le récit, ce sont elles aussi qu’au fur et à mesure, le film révèle. Au bout de l’histoire, à la fin du film, toutes ces images finiront par dresser leurs quatre portraits.
Une proposition de cinéma telle qu’on en n’attendait plus, aussi addictive qu’une série.
Un projet artistique un peu fou en même temps qu’un vibrant
hommage au cinéma.
  Je suis la clé du problème de G et E Ducourant - France - 2018 - 2 min

 

 

jeudi 16, vendredi 17, dimanche 19, lundi 20 et mardi 21 mai 2019

«SUNSET» de László Nemes

jeu 16h, ven 13h45, dim 10h45, lun 13h45
(Hongrie - 2019 - 2h21 avec Juli Jakab, Vlad Ivanov, Evelin Dobos)

 

« KABULLYWWOOD » de Louis Meunier ❹❻❽❾
(France - 2019 - 1h25 avec Roya Heydari, Omid Rawendah, Ghulam)

1913, au coeur de l’empire austro-hongrois. Irisz Leiter revient à Budapest après avoir passé son enfance dans un orphelinat. Son rêve de travailler dans le célèbre magasin de chapeaux, autrefois tenu par ses parents, est brutalement brisé par le nouveau propriétaire. Apprenant ensuite qu’elle a un frère, elle se lance dans une quête sur ses origines familiales dans un monde au bord du chaos. Par le réalisateur de Le Fils de Saul.

 

A Kaboul, quatre étudiants assoiffés de vie, décident d’accomplir un projet audacieux : rénover un cinéma abandonné, qui a miraculeusement survécu à 30 ans de guerre. Comme un acte de résistance contre le fondamentalisme des talibans, ils vont aller au bout de leur rêve pour la liberté, la culture, le cinéma…Splendide fiction documentaire réalisée sous la menace et les attaques de la part des talibans.

jeudi 16 mai 20h

En partenariat avec le Parc Saint Léger, Centre d’art contemporain


«HEART OF A DOG»
de Laurie Anderson
(USA - 2015 - Documentaire 1h15)

Centré sur la chienne de Laurie Anderson, décédée en 2011, Heart of a Dog est un essai mêlant souvenirs d’enfance et journal intime en vidéo.
  Étreintes de Justine Vuylsteker - France - 2018 - Animation – 5 min

 

 

jeudi 9, vendredi 10, dimanche 12, lundi 13 et mardi 14 mai 2019

« LES ETERNELS » de Jia Zhangke Jeu 21h, vend 13h45, dim 10h45, lun 13h45 et mardi 18h45
(Chine - 2019 - 2h30 avec Zhao Tao, Fan Liao, Zheng Xu)

 

 

« LA FAVORITE » de Yorgos Lánthimos ❶❹❻❽❾
(USA - 2018 - 2h00 avec Olivia Colman, Emma Stone, Rachel Weiss)

En 2001, la jeune Qiao est amoureuse de Bin, petit chef de la pègre locale. Alors qu’il est attaqué par une bande rivale, Qiao prend sa défense et tire plusieurs coups de feu. Elle est condamnée à cinq ans de prison. Quand elle sort, elle recherche Bin pour renouer avec lui, mais il refuse. Dix ans plus tard, c’est lui, usé par les épreuves, qui revient pour la retrouver. Histoire poétique et fulgurante.


Début du XVIIIe s. L’Angleterre et la France sont en guerre. Toutefois à la cour britannique, la mode est aux courses de canards et à la dégustation d’ananas. La reine Anne, à la santé fragile et au caractère instable, occupe le trône tandis que son amie Lady Sarah gouverne le pays à sa place. Lorsqu’une nouvelle servante, Abigail Hill, arrive à la cour, Lady Sarah pense qu’elle pourrait être une alliée. Mais la nouvelle venue gagne la confiance de la reine.
Une plongée sarcastique dans les coulisses de la cour d’Angleterre.
Oscar de la meilleure actrice.

 

Jeudi 4, vendredi 5, dimanche 7, lundi 8 et mardi 9 avril 2019

« UN VIOLENT DÉSIR DE BONHEUR »
de Clément Schneider ❷❸❺❼❿
(France - 2018 - 1h15 avec Quentin Dolmaire, Grace Seri, Franc Bruneau)

 

« LES MOISSONNEURS » de Etienne Kallos ❶❹❻❽❾
(Afrique du Sud - 2019 - 1h44 avec Brent Vermeulen, Alex van Dyk, Juliana Venter)

1792. Loin de l’épicentre de la Révolution Française, le couvent du jeune moine Gabriel est réquisitionné
comme caserne par les troupes révolutionnaires. Une cohabitation forcée entre moines et soldats s’ensuit, qui ne
laisse pas Gabriel indifférent aux idées nouvelles.
Un Violent Désir de Bonheur est un film moderne qui traverse les temps, les espaces, la question politique, esthétique.


Afrique du Sud, Free State, bastion d’une communauté blanche isolée, les Afrikaners. Dans ce monde rural et
conservateur où la force et la masculinité sont les maîtres-mots, Janno est un garçon à part, frêle et réservé. Un
jour, sa mère, fervente chrétienne, ramène chez eux Pieter, un orphelin des rues et demande à Janno de l’accepter
comme un frère. Une lutte acharnée s’engage entre les deux garçons.
Prix Un Certain Regard, Cannes 2018

Lundi 1er avril à 19h30

« LES NOUVEAUX MONSTRES » de E.Scola, M. Monicelli, D. Risi


(Italie - 2007 - 1h55 avec Alberto Sordi, Vittorio Gassman, Ornella Muti)

En partenariat avec avec La MCNA
Ciné-philo présenté par Julien Labia

Film compose de douze sketches dont beaucoup furent improvisés, réalisé selon Age et Scarpelli pour venir en aide à une personnalité du monde du spectacle atteinte d'une maladie incurable.

  «Mutti» de Hugues Brière - France - 2017 - Animation - 8 min

 

 

Jeudi 28, vendredi 29, dimanche 31 mars, lundi 1er, mardi 2 avril 2019

« MALLÉ EN SON EXIL » de Denis Gheerbrant

Jeudi 28 à 20h 21h15 ❹❺❼❾
(France - 2019 - 1h46 – Documentaire)

 

 

« MAYA » de Mia Hansen-Løve ❶❸❻❽❿
(France - 2018 - 1h45 avec Roman Kolinka, Aarshi Banerjee, Alex Descas)

En partenariat avec le festival Diversité

Mallé, noble Soninké du Mali nettoie nos bureaux, vit dans un foyer. Durant cinq années, Mallé explore avec le cinéaste
l‘univers qu’il a emporté avec lui. Un portrait modeste, rigoureux, respectueux.

 



Gabriel, journaliste trentenaire, rentre de quatre mois de captivité en Syrie. Après avoir revu ses proches, il décide de
partir à Goa où vit sa mère. Installé dans la maison de son enfance, il rencontrera Maya.
Portrait d’un reporter de guerre qui se reconstruit.

Mercredi 27 mars à 13h45

« DES FIGUES EN AVRIL » de Nadir Denddoune

(France - 2018 - 58 min)

En partenariat avec le festival Diversité et Sceni Qua Non
Séance spéciale :
Dans le cadre du dispositif Passeurs d’Images.

Le film « Des Figues en Avril » dessine le portrait drôle et bouleversant de Messaouda Dendoune, filmé par son fils
Nadir. Au delà de la personnalité attachante, malicieuse, déterminée et passionnée de la vieille dame de 82 ans, on la
découvre au quotidien dans son deux pièces de l’Ile Saint Denis, ponctué par la présence invisible de l’absent. Elle
apprend désormais à vivre seule depuis que son mari Mohand, atteint de la maladie d’Alzheimer, a été placé en maison
médicalisée. Messaouda, bercée par ses chanteurs kabyles emblématiques, comme Slimane Azem, raconte avec
fierté, sa France des quartiers populaires et le devenir de ses enfants.
  «À perdre haleine» de Léa Krawczyk - France -2016 - Animation - 4 min

 

 

 

Jeudi 21, vendredi 22, dimanche 24, lundi 25, mardi 26 mars 2019

« LA LIBERTÉ » de Guillaume Massart

Jeu 19h15 Vend 18h45, Dim 10h45, Lun 13h45, Mar 16h
(France - 2019 - 2h26 - Documentaire)

 

« L’ANGE » de ❶ Vend 13h45 ❻❽❿ Luís Ortega
(Argentine - 2019 - 1h58 avec Lorenzo Ferro, Chino Darín, Daniel Fanego)

En partenariat avec le festival Diversité - Séance spéciale : Jeudi 21 à 19h15 - débat en présence de
professionnels de l’exécution des peines et de l’accompagnement des personnes sous main de justice.

En Corse orientale, Casabianda est un centre de détention très singulier : pas de barreaux, pas de murs ni de miradors mais des
arbres, le ciel et la mer. Une année durant, Guillaume Massart a filmé des détenus ayant pour la plupart commis des agressions
sexuelles. La parole petit à petit se libère. Un film apte à redonner foi en l’humain.

 


Buenos Aires, 1971. Carlitos, 17 ans, est un fils de bonne famille blondinet bien éduqué. Pourtant, il va basculer de
l’attitude du lycéen angélique à celle du cambrioleur. Il rencontre Ramon, un camarade de classe, fils d’un caïd du coin,
son alter ego en version brune et virile. Un thriller palpitant inspiré d’une histoire vraie.

  «Big Bag» de Daniwel Greaves - G.B. - 2016 - Animation - 2 min

 

 

Jeudi 14, vendredi 15, lundi 18 et mardi 19 mars 2019

« MONSIEUR » de Rohena Gera ❷❸❼❿
(Inde - 2018 - 1h39 avec Tillotama Shome, Vivek Gomber, Geetanjali Kulkarni)

 

 

« MON PÈRE » de Alvaro Delgado-Aparicio ❶❹❽❾
(Pérou - 2018 - 1h41 avec Junior Béjar Roca, Amiel Cayo, Magaly Solier)

Ratna est domestique chez Ashwin, le fils d’une riche famille de Mumbai. Le jeune maître, parti aux USA, ne se sent pas
heureux en rentrant en Inde. Ratna, veuve à 19 ans, n’a rien mais veut obstinément s’en sortir. Deux mondes que tout
oppose vont cohabiter, se découvrir, s’effleurer... Sur une histoire d’amour toute en nuances est brossée la
problématique du système des castes qui perdure dans la société, malgré son abolition officielle.

Dans une région reculée du Pérou, Segundo, un jeune garçon de 14 ans, se prépare à suivre les traces de son père dans
l’art traditionnel du retable. En se rendant à une fête de village, Segundo observe accidentellement son père dans une
situation qui le bouleverse profondément. La découverte de ce secret inavouable lui révèle la réalité brute du monde
dans lequel il grandit.
Un véritable voyage en terre inconnue.
Ours de Cristal à Berlin.

  Dimanche 17 mars 2019 - Fête du court métrage au CinéMazarin 11h : Programme « FOCUS SUR MICHEL OCELOT » (0h55 - à partir de 5 ans - Tarif 3 €)

LE PRINCE DES JOYAUX – CARE - LES 3 INVENTEURS - LA LÉGENDE DU PAUVRE BOSS - BERGÈRE QUI DANSE


19h: Programme « FAIS-MOI RIRE » (1h24 - à partir de 12 ans - Tarif 3 €)

ROCAMBOLESQUE - J’AIME BEAUCOUP TA MÈRE - THIS WAY UP – 90C – BEAU-PAPA - AVEC THELMA


Mercredi 13 mars 2019 – 19h30 - Lycée Alain Colas


« C’EST ASSEZ BIEN D’ÊTRE FOU » de Antoine Page

(France - 2013 - 1h44 - Documentaire)

En partenariat avec le lycée Alain Colas

 

Au volant d’un vieux camion des années 1970, Bilal, street artiste, et Antoine, réalisateur, se sont lancés dans un voyage de plusieurs mois jusqu’aux confins de la Sibérie. Au fil des pannes du camion et des rencontres avec les habitants s’improvise une aventure qui les mènera des montagnes des Carpates au cimetière de bateaux de la mer d’Aral, d’Odessa à Vladivostok.

Un voyage artistique, alternant dessins et vidéos, entre road-movie et conte documentaire.

  «Luminaris» de Juan Pablo Zaramella - 2011 - Animation - 6 min

 

 

jeudi 7, vendredi 8, dimanche 10, lundi 11 et mardi 12 mars 2019

« SING STREET » de John Carney ❹❼❾❿

(Irlande - 2016 - 1h46 avec Ferdia Walsh-Peloo, Lucy Boynton, Jack Reynor)

« DES LOIS ET DES HOMMES » de Loïc Jourdain ❶❸❺❻❽

(Irlande - 2017 - 1h46 – Documentaire)

Dans le cadre de La Nièvre rencontre l’Irlande avec l’AMTCN
Séance spéciale : Jeudi 7 à 20h - moment musical avec Glen Road Trio à l’issue de la projection.

Dublin années 80... A court d’argent, les parents de Conor décident de l’envoyer dans une école publique. L’adaptation n’est pas facile mais qu’importe, il n’a qu’une chose en tête, la musique. Il rencontre

Raphina et lui demande de participer au clip de son futur groupe. Le film est une euphorisante chronique musicale.

Sur l’île irlandaise d’Inishboffin on est pêcheurs de père en fils. Alors, quand une nouvelle réglementation de l’Union Européenne prive John O’Brien de son mode de vie ancestral, il prend la tête d’une croisade : faire valoir le simple droit des autochtones à vivre de leurs ressources traditionnelles. Fédérant ONG, pêcheurs de toute l’Europe et simples citoyens, John va se battre pendant 8 ans pour une autre Europe.

Deuxième programmation 2018 - 2019
  Le pêcheur et l’homme d’affaires de Simon François - 2017 - Fiction - 4 min

 

 

 

 

 

Jeudi 28 février, vendredi 1er, dimanche 3, lundi 4 et mardi 5 mars 2019

Jeudi 16h15, vendredi 18h45, dimanche 10h45, 13h45, lundi 21h00, mardi 18h45

« LES ÉTERNELS » de Zhangke Jia

(Chine - 2019 - 2h30 avec Zhao Tao, Fan Liao, Zheng Xu)

 

« UN GRAND VOYAGE VERS LA NUIT » de Bi Gan

❸❻

(Chine - 2019 - 1h50 avec Tang Wei, Sylvia Chang, Huang Jue)

 


En 2001, la jeune Qiao est amoureuse de Bin, petit chef de la pègre locale. Alors qu'il est attaqué par une bande rivale, Qiao prend sa défense et tire plusieurs coups de feu. Elle est condamnée à cinq ans de prison. Quand elle sort, elle recherche Bin pour renouer avec lui, mais il refuse. Dix ans plus tard, c'est lui, usé par les épreuves, qui revient pour la retrouver. Histoire poétique et fulgurante.


Luo Hongwu revient à Kaili, sa ville natale, après s’être enfui pendant plusieurs années. Il se met à la recherche de la femme qu’il a aimée et jamais effacée de sa mémoire. Elle disait s’appeler Wan Quiwen…

Ce jeune réalisateur brouille les pistes à coups de plans virtuoses.

  Les escargots de René Laloux - 1965 - Animation – 11 min

 

 

 

Jeudi 21, vendredi 22, dimanche 24, lundi 25 et mardi 26 février 2019

« BORDER » de Ali Abbasi ❶❹❺❽❿(Suède - 2018 - 1h41 avec Eva Melander, Ecro Milonoff)

 

 

 

« ASAKO I & II » de Ryusuke Hamaguchi

vendredi 13h45 lundi 13h45

(Japon - 2018 - 1h59 avec Masahiro Higashide, Erika Karata)

 

Tina, douanière à l’efficacité redoutable, repère grâce à son odorat les passagers qui ont quelque chose à cacher. En dehors de son travail, elle entretient avec la nature un rapport quasi charnel. Un jour, à la douane, se présente un personnage suspect qui lui ressemble étrangement. L'intrigue va se nouer. Le film d'Ali Abbasi, tiré d'un roman, est constamment surprenant, imaginatif, et l'actrice principale est extraordinaire.

Prix Un Certain Regard Cannes 2018.


Lorsque son premier grand amour disparaît, Asako est désemparée. Deux ans plus tard, elle rencontre son double parfait. Troublée par cette étrange ressemblance, elle se laisse séduire mais découvre peu à peu un jeune homme avec une toute autre personnalité. La progression du film propulse

les personnages dans une perspective de temps étendue, qui aide à mesurer la lente transformation des

  Vilaine fille de Ayce Kartal - 2017 - Animation – 8 min

 

Jeudi 14, vendredi 15, dimanche 17, lundi 18 et mardi 19 février 2019

 

« AYKA» de Sergey Devortesoy ❹❺❽❾

(Russie - 2018- 1h40 avec Samal Yeslyamova)

 

 

« FAMILY FILM » de Olmo Omerzu ❸❻❼❿

(Tchéquie - 2018 - 1h34 avec Karel Roden, Vanda Hybnerovà, Daniel Kadlec)

Ayka est une jeune immigrée dont les papiers ne sont plus en règle, et qui tente de survivre dans un monde sans pitié pour elle. Aussitôt après avoir accouché, elle abandonne à l’hôpital le bébé qu’elle ne peut garder. Drame épuré sur la condition féminine qui scrute la détermination à s’en sortir davantage que les moments de désespoir.

Prix d'interprétation féminine à Samal Yeslyamova - Cannes 2018.

 

Pour des vacances  au soleil avant Noël, un couple décide de partir en mer avec le chien de la famille. Leurs deux grands enfants restés seuls dans un appartement spacieux profitent de leur nouvelle liberté. Mais rien ne se passe comme prévu, ni sur terre, ni sur l'océan. Le bateau des parents disparaît. Le cinéaste s'amuse à filmer le toutou naufragé sur une île déserte. L'étude captivante d'une famille à la dérive.

  Shadow of Man de Kristof Sagna - 2016 - Fiction – 7 min

 

 

Jeudi 7, vendredi 8, dimanche 10, lundi 11 et mardi 12 février 2019

« TOUCH ME NOT » de Adina Pintilie

vendredi 13h45 lundi 13h45

(Roumanie - 2018 - 2h05 avec Laura Benson, Tomas Lemarquis)*

 

« CARMEN Y LOLA » de Arantxa Echvarria ❹❺

(Espagne - 2018 - 1h43 avec Rosi Rodriguez, Zaira Romero)

Entre réalité et fiction, le film suit le parcours émotionnel de Laura, Tomas et Christian qui cherchent à apprivoiser leur intimité et leur sexualité. Espace de réflexion et de transformation, Touch me not s'attache à comprendre comment vivre l'intimité de manière totalement inattendue et comment aimer l'autre sans se perdre soi-même. Film audacieux et profondément humain.


Carmen vit dans une communauté gitane de la banlieue de Madrid. Elle est destinée à reproduire un schéma qui se répète de génération en génération : se marier et élever autant d’enfants que possible, jusqu’au jour où elle rencontre Lola qui aime les filles, et rêve d’aller à l’université. Un amour maudit par tous, mais la joie de vivre semble pouvoir tout emporter sur son passage.

Lundi 11 février 2019 à 19h30

En partenariat avec La MCNA – Ciné-philo présenté par Daniel Ramirez

« BLUE VELVET »de David Lynch

(USA - 1986 - 2h00 avec Denis Hopper, Isabella Rosselini, Kyle Macachalan)

Épaulé par son ami Sandy, Jeffrey Beaumont, un jeune homme mène son enquête concernant une oreille humaine trouvée sur un terrain vague. Il croise sur son chemin une mystérieuse chanteuse de cabaret.
 

Diane From The Moon de Hanna Ladoul, Marco La Via - 2016 - Fiction - 11 min

La mort, père & fils de Vincent Paronnaud, Denis Walgenwitz - 2017 - Animation – 13 min

 

 

 

 

Jeudi 31 janvier, vendredi 1er, dimanche 3, lundi 4 et mardi 5 février 2019

« NOUS, LES COYOTES » de Hanna Ladoul et Marco La Via

Jeudi 20h,❸❻❽❾

(USA - 2018 - 1h27 avec Morgan Saylor, McCaul Lombardi, Betsy Brandt)

 

« DERNIERS JOURS A SHIBATI »  de Hendrick Dusollier ❹❺❼❿

(France - 2018 - 1h00 - Documentaire)

Séance du jeudi 20h en présence des réalisateurs

Amanda et Jake ont la vingtaine et veulent commencer une nouvelle vie ensemble à Los Angeles mais rien ne se passe comme prévu.

Ce film, qui se déroule en une journée, est très inspiré par J. Cassavetes et illustre la violence des rapports sociaux et familiaux aux USA. Les Coyotes du titre, très présents à L.A. sont des animaux sauvages qui errent dans une ville hostile comme la jeunesse de la Cité des Anges.


Dans l'immense ville de Chongqing, le dernier des vieux quartiers est sur le point d'être démoli et ses habitants relogés. Le cinéaste se lie d'amitié avec M. Li, le petit Zhou Hong et Madame Xue Lian, derniers témoins d'un monde disparu.

Une fine évocation de la modernisation galopante de la Chine, doublement récompensée au festival du Cinéma du réel.

cliquez pour agrandir

Mercredi 30 janvier 2019 à 19h30

Genia la rouge de Thierry Martinet

(France - 2018 - Documentaire)

En partenariat avec le lycée Alain Colas

Née en 1923 à Varsovie puis immédiatement réfugiée à Bruxelles, rescapée d'Auschwitz et de ses horribles expérimentations médicales, Génia Oboeuf nous livre depuis Nevers sa traversée du siècle pleine d'amours et de fureurs.
  Les Indes galantes de Clément Cogitore - 2018 - Fiction – 5 min

 

 

Jeudi 24, vendredi 25, dimanche 27, lundi 28 et mardi 29 janvier 2019

« WILDLIFE - UNE SAISON ARDENTE » de Paul Dano ❷❹❺❼❿

(USA -2018 - 1h45 avec   Carey Mulligan, Jake Gyllenhaal, Ed Oxenbould)

 

« LE GRAND BAL » de Lætitia Carton ❶❸❻❽❾

(France - 2018 - 1h39 - Documentaire)

Dans les années 60, Joe, un adolescent de 14 ans regarde, impuissant, ses parents s’éloigner l’un de l’autre. Leur séparation marquera la fin de son enfance. Wildlife expose les tragiques désillusions d’un couple au cœur d’une Amérique profonde baignée de mélancolie.

D'après le livre de Richard Ford, premier long métrage d'un acteur du film d'Audiard Les Frères Sisters.

 

C’est l’histoire d’un bal. D’un grand bal. Chaque été, plus de deux mille personnes affluent de toute l’Europe dans un coin de campagne française. Pendant 7 jours et 8 nuits, ils dansent encore et encore, perdant la notion de temps, bravant leur fatigue et leur corps. Ça tourne, ça rit, ça virevolte, ça pleure, ça chante. Et la vie pulse.

Cliquez pour agrandir ce programme détaillé

Mercredi 16 au mardi 22 janvier 2019

FESTIVAL TÉLÉRAMA

 

 

« LETO » de Kirill Serebrennikov - 2h09

« UNE AFFAIRE DE FAMILLE » de Hirokazu Kore-eda - 2h01

« COLD WAR » de Pawel Pawlikowski - 1h28

« AMANDA » de Mikhaël Hers - 1h47

« PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE »  de Christophe Honoré - 2h12

« NOS BATAILLES » de Guillaume Senez - 1h38


« LA MORT DE STALINE » de Armando Iannucci - 1h48

Film Jeunesse

« L'ILE AUX CHIENS » de Wes Anderson - 1h42

Avant-Première

« TOUT CE QU’IL ME RESTE DE LA RÉVOLUTION » de Judith Davis - 1h28

  Toprak de Onur Yagiz - 2017 - Fiction - 11 min

 

 

 

 

Jeudi 10, vendredi 11, dimanche 13, lundi 14 et mardi 15 janvier 2019

« LES HÉRITIÈRES » de Marcelo Martinessi ❷❹❺❼❿

(Paraguay - 2018 - 1 h 38 avec Ana Brun, Margarita Irún, Ana Ivanova)

 

 

 

 

« LA PERMISSION » deSoheil Beiraghi ❶❸❻❽❾

(Iran - 2018 - 1h28 avec Baran Kosari, Amir Jadidi, Sahar Doulatshahi)

 

Asuncion, Paraguay. Chela, riche héritière, a mené la grande vie pendant 30 ans avec Chiquita jusqu'à ce que le fisc les pousse au bord de la faillite. Alors que Chela s'émancipe en l'absence de Chiquita emprisonnée, une nouvelle occupation la met en contact avec la jeune et charmante Angy.

Les héritières sont toutes les femmes d'un pays peu visité par le cinéma. Un héritage de restrictions et de préjugés. 

Trois prix à la Berlinale, dont l'Ours d'argent pour Ana Brun

D 'après une histoire vraie. Afrooz, capitaine de l'équipe féminine de futsal voit enfin son rêve devenir réalité : l'Iran est en finale de la Coupe d'Asie des Nations. Mais au moment d'embarquer pour la Malaisie, elle apprend que son mari dont elle est séparée depuis longtemps, lui interdit de sortir du territoire. Une femme doit obtenir l'autorisation de son mari pour pouvoir voyager. Ce film transforme une histoire particulière en une dénonciation cinglante d'un ordre établi.

 

Bio Buddy de Jan Chramosta, Janek Cingros - 2016 - Fiction – 7 min

Dimanche 6, lundi 7 et mardi 8 janvier 2019

« LA TENDRE INDIFFÉRENCE DU MONDE » de Adilkhan Yerzhanov

❽❾

(Kazakhstan - 2018 - 1h39 avec Dinara Baktybayeva, Kuandyk Dussenbaev, Kulzhamiya Belzhanova)

La belle Saltanat et son chevalier servant Kuandyk sont amis depuis l'enfance. Criblée de dettes, la famille de Saltanat l'envoie dans la grande ville où elle est promise à un riche mariage. Escortée par Kuandyk, qui veille sur elle, Saltanat quitte son village pour l'inconnu. Les deux jeunes gens se trouvent entraînés dans une suite d’événements cruels et tentent d'y résister de toutes les façons possibles...

Entre mélodrame et comédie, le film se déroule dans un Kazakhstan sombre magnifié par la lumière.

Première programmation 2018 - 2019
  Mardi 4 septembre 20h Soirée surprise : présentation de la première programmation suivie d'un film « mystère » tout public. Le pot de l'amitié clôturera la soirée. Tarif unique.
 

Règlement de contes de Matthieu Ponchel, Julien Cheminade - France - 2017 - 2 min

 

 

 

Jeudi 6, vendredi 7, dimanche 9, lundi 10 et mardi 11 septembre

« UNA QUESTIONE PRIVATA » de Paolo Taviani, Vittorio Taviani ❷❹❺❼❿

(Italie – 2018 - 1h25 avec Luca Marinelli, Lorenzo Richelmy, Valentina Bellè)

 

 

 

« MA FILLE » de Laura Bispuri ❶❸❻❽❾

(Italie - 2018 - 1h37 avec Valeria Golino, Alba Rohrwacher, Sara Casu)

 

Eté 43. Piémont. Milton, aime Fulvia qui se joue de son amour. Il s'engage dans le combat contre les Fascistes. Il apprend que son meilleur ami Giorgio, lui aussi partisan, a peut-être eu une idylle avec Fulvia. Giorgio vient d'être pris par les Fascistes, et son exécution est proche. Poussé par l'amitié et son désir de connaître la vérité, Milton part à sa recherche.

Dans ce dernier film commun (Vittorio Taviani vient de mourir), les frères réaffirment l'importance de l'idéal démocratique.


Valeria, 10 ans, vit avec ses parents dans un village reculé de Sardaigne. Un jour de fête, elle rencontre Angelica, une femme exubérante et rebelle qui a des cheveux roux comme elle. Tina, sa mère, douce et réservée, essaie de la tenir à distance. Toutes les trois se cherchent. Après Vierge sous serment, la cinéaste bouleverse les conventions et impressionne par la spontanéité de sa mise en scène.

  By the Kiss de Yann Gonzalez - France - 2006 - 5 min

 

 

Jeudi 13, vendredi 14, dimanche 16, lundi 17 et mardi 18 septembre

« UN COUTEAU DANS LE CŒUR » de Y. Gonzalez ❶❸❺❽❾

(France - 2018 - 1h42 avec Vanessa Paradis, Nicolas Maury, Kate Moran)

 

 

« UNE ANNÉE POLAIRE » de Samuel Collardey ❷❹❻❼❿

(France - 2018 - 1h34 avec Anders Hvidegaard, Asser Boassen, Thomasine Jonathansen)

Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement

Paris, été 1979. Anne est productrice de pornos gays au rabais. Lorsqu'un de ses acteurs est retrouvé sauvagement assassiné, Anne est entraînée dans une enquête étrange qui va bouleverser sa vie. Tour à tour mélo ou comédie bouffonne, ce film audacieux mêle poésie lyrique et démarche de série B. Il assume ses excès et brille par son audace créative, loin des sentiers balisés du cinéma français. Prix Jean Vigo.

Pour son premier poste d’instituteur, Anders choisit l’aventure et les grands espaces : il part enseigner au Groenland, dans un hameau inuit de 80 habitants. La vie y est rude. Entre documentaire et fiction, ce film est une chronique pleine de chaleur humaine dans l’immensité blanche et polaire. Le réalisateur filme cette transmission d’une culture traditionnelle menacée par la modernité avec beaucoup de tendresse et de complicité.

  Our wonderful nature - The Common Chameleon de Tomer Eshed - 2016 - 3 min

Jeudi 20 septembre à 20h

en partenariat avec le Parc Saint Léger, dans le cadre de l'exposition Genius Loci

« PICNIC AT HANGING ROCK » de Peter Weir

(Australie - 1975 - 1h55 avec Rachel Roberts, Helen Morse, Dominic Guard)

En 1900, en Australie. Les élèves d'une école privée pour jeunes filles partent en pique-nique au pied de Hanging Rock, une immense formation rocheuse jadis lieu de culte aborigène. Quatre d'entre elles s'aventurent dans un étroit défilé rocailleux. Hormis une ingénue qui s'enfuit, les trois autres pénètrent dans une cavité et disparaissent, en même temps qu'une de leurs enseignantes. La mise en scène d’une richesse et d’une beauté époustouflantes suggère plusieurs pistes aux spectateurs.
  Our wonderful nature - The Common Chameleon de Tomer Eshed - 2016 - 3 min

 

 

 

 

Jeudi 20, vendredi 21, dimanche 23, lundi 24 et mardi 25 septembre

« POROROCA, PAS UN JOUR NE PASSE » de C. Popescu

Jeudi 16h15, vendredi 18h45, dimanche 10h45, mardi 16h15

(Roumanie - 2018 - 2h32 avec Bogdan Dumitrache, Lulia Lumanare, Costin Dogioiu)

 

« LE CIEL ÉTOILÉ AU-DESSUS DE MA TÊTE » de Ilan Klipper ❸❻❼❽❿

(France - 2018 - 1h17 avec Laurent Poitrenaux, Camille Chamoux, Marilyne Canto)

Attention aux horaires (voir ci-contre)

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité. Cristina et Tudor Ionescu, la trentaine, forment une famille heureuse avec leurs deux enfants, Maria et Ilie. Un dimanche matin, alors que Tudor se trouve avec les enfants au parc, Maria disparaît. Ce film intense est porté d’un bout à l’autre par un acteur incroyable qui transforme une idylle familiale en un cauchemar haletant et passionnant. Prix du meilleur acteur Bogdan Dumitrache au Festival de San Sebastian 2017

 

Film soutenu par l'ACID

Bruno a publié un fougueux premier roman en 1996. Vingt ans plus tard, Bruno a 50 ans. Il est célibataire, sans enfant, et vit en colocation avec une jeune Femen. Il se lève à 14h et passe la plupart de ses journées en caleçon, à la recherche de l'inspiration. Pour lui, tout va bien, mais ses proches s'inquiètent. Une comédie qui mêle réalité et fantasmes.

 

A Brief History of Princess X de Gabriel Abrantes - Portugal - 2016 - 7 min

Tourette et péroné de Justine et Germain Pluvinage - France - 2012 - 3 min

 

 

Jeudi 27, vendredi 28, dimanche 30 septembre, lundi 1er et mardi 2 octobre

« WOMAN AT WAR » de Benedikt Erlingsson ❷❺❽❾❿

(Islande- 2018 - 1h41 avec Halldora Geirharsdottir, David Thor Jonsson)

 

« LE POIRIER SAUVAGE » de Nuri Bilge Ceylan

Attention ! Jeudi 16h, vendredi 13h45,❹❻, lundi 13h45

(Turquie - 2018 - 3h08 avec Dougu Demirkol, Murat Cemcir)

 

Halla, la cinquantaine, déclare la guerre à l’industrie locale de l’aluminium, qui défigure son pays. Elle prend tous les risques pour protéger les Hautes Terres d’Islande. Toutefois, la situation pourrait changer avec l’arrivée inattendue d’une petite orpheline dans sa vie. Une croisade pleine d’humour contre ceux qui s’évertuent à détruire la planète. Une fable écolo tragi-comique islandaise où l'humour à froid côtoie le suspense. Prix SACD Semaine de la Critique, Cannes 2018.

 

Passionné de littérature, Sinan a toujours voulu être écrivain. De retour dans son village natal d’Anatolie, il met toute son énergie à trouver l’argent nécessaire pour être publié, mais les dettes de son père finissent par le rattraper.« Le glissement inéluctable du destin d’un fils vers un destin similaire à celui de son père est raconté à travers une série d'expériences douloureuses. » Nuri Bilge Ceylan, réalisateur de Winter Sleep, Palme d'or

  La bergère qui danse de Michel Ocelot - animation - 1992 - 9 min
Lundi 8 octobre 19h30 salle Lauberty

« MOLOCH » de Aleksandr Sokurov

(Russie -1998 - 1h42 avec Elena Rufanova, Leonid Mosgovoi, Leonid Sokol)

Ciné-Philo en partenariat avec la MCNA. Débat animé par Daniel Ramirez, philosophe.

Allemagne, printemps 1942. Une forteresse inquiétante perchée au-delà des nuages. Une femme seule danse nue le long d'imposantes esplanades. Elle attend l'arrivée de son bien-aimé, le Führer. « Les chrétiens considèrent que l'amour nous sauve. Mais se sauve-t-on en aimant un monstre ? » Eva Braun est devenue un personnage de tragédie .

 

 

 

Jeudi 4, vendredi 5, dimanche 7, lundi 8 et mardi 9 octobre

« FORTUNA » de Germinal Roaux ❶❸❺❽❿

(Suisse - 2018 - 1h46 avec Kidist Siyum Beza, Bruno Ganz, Patrick d'Assumçao)

 

 

« LEAVE NO TRACE » de Debra Granik ❷❹❻❼❾

(Etats-Unis - 2018 - 1h48 avec Ben Foster, Thomasin McKenzie, Jeff Kober)

Fortuna, 14 ans, vient d’Éthiopie. Orpheline sur les chemins de l'exil, elle est accueillie avec d'autres réfugiés dans un monastère des Alpes suisses. Elle y rencontre Kabir, un jeune Africain dont elle tombe amoureuse. C’est l’hiver, le monastère devient leur refuge mais aussi le théâtre d’événements qui viennent ébranler la vie paisible des religieux. Alliant beauté des paysages et interrogations spirituelles, le réalisateur raconte en noir et blanc une tragédie humaine.

 

 

 

 

 

Tom a 15 ans. Elle habite clandestinement avec son père dans la forêt qui borde Portland dans l'Oregon. Limitant au maximum leurs contacts avec le monde moderne, ils forment une famille atypique et fusionnelle. Expulsés soudain de leur refuge, les deux solitaires se voient offrir un toit, une scolarité et un travail. Alors que son père éprouve des difficultés à s'adapter, Tom découvre avec curiosité cette nouvelle vie. Le temps est-il venu pour elle de choisir entre l'amour filial et ce monde qui l'appelle ?

 

  Negative Space de Max Porter, Ru Kuwahata - GB - 2017 - 5 min

 

Jeudi 11, vendredi 12, dimanche 14, lundi 15 et mardi 16 octobre

« THUNDER ROAD » de Jim Cummings ❶❷❹❺❼

(Etats-Unis - 2018 - 1h31 avec Jim Cummings, Kendal Farr, Nican Robinson)

 

« ZAMA »  de Lucrecia Martel  ❸❻❽❾❿

 (Argentine - 2018 - 1h 55min avec Daniel G. Cacho, Lola Dueñas, Juan Minujin)

Jimmy Arnaud, un policier texan, essaie tant bien que mal d'élever sa fille. Entre rire et larmes, raison et folie, Jimmy est constamment sur le fil. Tout peut basculer d'une seconde à l'autre. Le portrait tragi-comique d'une figure de l’ Amérique vacillante. Film ACID, Cannes 2018

 

Fin du XVIIIe siècle. Dans une lointaine colonie espagnole d’Amérique latine, le corregidor don Diego de Zama macère dans l’attente d’un sauf-conduit du vice-roi, qui l’autoriserait enfin à rentrer à Buenos Aires auprès de sa femme et ses enfants. Souffrant de l’éloignement de sa famille et du manque de reconnaissance de sa hiérarchie, il perd patience et se lance dans une entreprise désespérée. Un périple, une évasion, une hallucination. Une fresque enchanteresse.

Mercredi 17 octobre 2018 - 19h30 au Lycée A Colas

Séance gratuite ouverte à tous

« Il était encore une fois... » de Serena Reinaldi, Serge Sándor

(Documentaire - 55 mn)

En présence du réalisateur Serge Sándor

Ce film retrace la genèse d’une création théâtrale peu ordinaire : quinze femmes, détenues à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, vivront l’expérience d’une création théâtrale. Naîtront de ces ateliers un texte, un spectacle et trois représentations ouvertes au public dans l’établissement de Fleury-Mérogis.


  Dead Reckoning de Paul Wenninger, Susan Young - Autriche - 2017 - 3 min

 

 

 

Jeudi 18, vendredi 19, dimanche 21, lundi 22 et mardi 23 octobre

« LA BELLE » de Arūnas Žebriūnas ❶❷❹❻❾

(Lituanie – 1969 restauré 2018 -  1h06 avec  Inga Mickyte, Lilija Zhadeikyte)

 

 

« SICILIAN GHOST STORY » de F. Grassadonia et A. Piazza ❸❺❼❽❿

(Italie - 2018 - 1h57 avec J. Jedlikowska, Gaetano Fernandez, Corinne Musallari)

Un petit groupe d’enfants joue à « La belle », un jeu qui consiste à se réunir en cercle autour du personnage principal, Inga, au physique censé être disgracieux. Ils lui disent combien elle est belle alors qu’elle danse au milieu du cercle, telle une déesse. Un nouveau venu de leur âge questionnant pour la première fois la « beauté » de leur amie blesse profondément Inga. A travers la crise existentielle d’une petite fille, le film s’interroge sur la Beauté, sur les rapports d’un individu au groupe.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité. Dans un village sicilien , Giuseppe, 13 ans, disparaît. Luna, une camarade de classe, refuse la disparition du garçon dont elle est amoureuse et tente de rompre la loi du silence. Elle essaie de rejoindre le monde obscur où son ami est emprisonné et auquel le lac offre une mystérieuse voie d’accès. Le film revisite le mythe de Roméo et Juliette

  L'homme à la petite tête de Ninon Bernard - France - 2016 - 4 min

 

Jeudi 25, vendredi 26, dimanche 28, lundi 29 et mardi 30 octobre

« SAMI, UNE JEUNESSE EN LAPONIE » de Amanda Kernell ❶❸❺❽❿

(Suède - 2018 -1h53 avec Lene Cecilia Sparrok, Hanna Alström, Mia Erika Sparrok)

« UNE FAMILLE ITALIENNE » de Gabriele Muccino

❷❹❻❼❾

( Italie - 2018 - 1h 48  avec Stefano Accorsi, Carolina Crescentini, Elena Cucci)

Elle, 14 ans, est une jeune fille d’origine Sâmi. Élève en internat, exposée au racisme des années 30 et à l’humiliation des évaluations ethniques, elle commence à rêver d’une autre vie. Pour affirmer ce qu’elle souhaite devenir, elle n’a d’autre choix que de rompre tous les liens avec sa famille et sa culture. Un film qui permet de vivre de manière physique cette partie sombre de l’histoire coloniale suédoise.

 

Une famille italienne se réunit sur une petite île pour célébrer les 50 ans de mariage de leurs aînés. Une cohabitation forcée par  un orage inattendu ravive bientôt les vieux conflits. La chronique balance avec mélancolie, tantôt sitcom d’été légère, tantôt drame au cœur plus lourd. Comment résister à ces éclats de voix et de passions sur fond de Méditerranée !

 

 
retour Ó la page d'accueil

 

Dernière mise à jour le 4 décembre 2019